Blog Montréal Immobilier

Savez-vous comment économiser en faisant des rénovations?

Blog Montréal Immobilier Actualités

Article par Marie-Chantal Pelletier @ Journal de Montréal et Multi-Prêts


Cela n’a rien de secret: rénover une propriété coûte cher. Mais bonne nouvelle, il est possible d’économiser lors des rénovations.

Voici quelques pistes pour optimiser le temps et l’argent que vous investirez dans ces travaux.

PLANIFIEZ, PLANIFIEZ, PLANIFIEZ

Plein d’entrain à l’idée de choisir la nouvelle décoration d’une pièce? Très bien! Mais avant toute chose, prenez d’abord le temps de planifier les travaux.

Vous éviterez ainsi les achats impulsifs, les dépenses inutiles et arriverez même à limiter les allers-retours entre la quincaillerie et la maison:

  • Mesurez l’ampleur des travaux désirés, établissez un échéancier réaliste et préparez un budget en conséquence.
  • éclinez les différentes étapes (personne n’aime rouvrir un mur fraîchement plâtré!) et faites l’inventaire des outils et des matériaux qui seront nécessaires.
  • Mettez de côté votre orgueil. Tournez-vous vers des experts et des sites spécialisés. Ils vous guideront dans la meilleure marche à suivre ainsi qu’à propos des qualités et des défauts des matériaux.
  • Annotez avec précision toutes les mesures sur un plan détaillé. Cela permet de réduire les dépenses en achetant la bonne quantité de matériaux et de profiter des réductions offertes dans les magasins.
  • Dressez un échéancier et une liste de tâches clairs, il vous sera plus facile de mobiliser famille et amis pour obtenir un coup de main à une fraction du prix.

PROFITEZ DES SUBVENTIONS ET DES CRÉDITS

Prêts à investir dans vos rénovations? Excellent. Considérez d’abord les sources de financement ou de refinancement disponibles. Songez aussi aux économies à faire, à long terme, en optant pour des rénovations qui diminueront vos primes d’assurances.

Également, tenez compte des économies que vous pourrez réaliser en profitant des différentes subventions et crédits d’impôts. Ces programmes ne sont pas mutuellement exclusifs et peuvent être cumulés, à condition de remplir les critères d’admissibilité.

RénoVert

Vous pourriez bénéficier d’une subvention pour des rénovations résidentielles écoresponsables. Songez-y pour l’isolation du toit, des murs extérieurs et des fondations, tout comme pour l’étanchéisation des fenêtres et des murs, l’installation d’un toit vert ou blanc, le remplacement du système de chauffage et de climatisation ou du chauffe-eau, ainsi que l’installation de panneaux solaires ou d’une éolienne domestique.

RénoRégion

Plusieurs municipalités du Québec sont visées par ce programme d’aide financière aux propriétaires-occupants à revenu faible ou modeste. Soutenant l’exécution de travaux sur une résidence en milieu rural, cette subvention peut atteindre jusqu’à 95 % du coût reconnu des travaux admissibles (sans excéder 12 000 $).

Éconologis

Ce programme d’efficacité énergétique est destiné aux ménages à revenu modeste. Sans être précisément une subvention, il permet de bénéficier de conseils personnalisés à domicile et de l’installation de thermostats électroniques et ce, gratuitement.

Chauffez vert

Ce programme d’aide financière soutient les propriétaires dans le remplacement de leur système de chauffage à combustible fossile (comme le mazout) par une source d’énergie renouvelable.

ÉQUIPEZ-VOUS DE LA MEILLEURE FAÇON

Pris par l’enthousiasme de garnir votre coffre d’outils comme un professionnel? Super! Or, avant de procéder à l’achat, prenez bien le temps d’y penser.

Bien que vous bénéficierez de l’outil pendant vos rénovations, il y a fort à parier que ces travaux ne vous permettront pas de le rentabiliser. Avant d’acheter:

  • Sondez votre entourage afin de vérifier si vous pouvez emprunter l’outil
  • Scrutez les petites annonces à la recherche d’une bonne affaireà
  • Songez au service de location (tarif à l’heure, à la journée, à la semaine et au mois)

La même logique s’applique aux matériaux. De nombreux surplus sont souvent générés lors des rénovations, comme de l’isolant, des planches, du gypse, etc. Demandez donc à vos proches s’ils souhaitent se débarrasser de leurs surplus. En plus de désencombrer leur garage, vous économiseriez en leur achetant à plus petit prix.

VEILLEZ À L’APPROVISIONNEMENT

Tentés d’économiser en achetant uniquement ce dont vous avez besoin? Bien! Cela dit, ne surestimez pas votre capacité d’évaluation et évitez les frais de réapprovisionnement.

Lors de l’estimation des quantités de matériaux, prévoyez un surplus d’un peu moins de 10 %. Ces petites quantités supplémentaires vous donneront une marge d’erreur. Elles vous éviteront aussi les arrêts de chantier, limiteront les frais de livraison et permettront de faire des économies d’échelle en achetant des quantités en gros.

Vous bénéficierez également d’une petite réserve en cas de réparation future (ou pourrez vendre le tout à un ami, à moindre prix, si vous avez quelque peu exagéré les quantités…)

PRÉPAREZ LE CHANTIER

Piqués par l’envie de tout démolir à grands coups de masse comme dans les émissions de rénovations? D’accord! Mais prenez soin d’installer votre chantier, de préserver des matériaux qui pourraient servir de nouveau et de protéger les éléments de structure qui demeureront en place.

Prenez le temps de faire la mise en place du chantier: désencombrez la pièce de tout ce qui n’est pas utile (la sécurité avant tout!) et couvrez soigneusement ce qui ne peut être déplacé. Limitez ainsi les dépenses encourues par les dégâts.

Évitez aussi d’avoir à débourser pour des matériaux facilement récupérables en troquant la barre à clous pour un tournevis (moins amusant certes, mais beaucoup plus économique!).

Article original

Laisser une réponse

Veuillez compléter le champ CAPTCHA *