Blog Montréal Immobilier

Engranger des revenus en louant sa maison

Blog Montréal Immobilier Actualités

Article par GHISLAIN LAROCHELLE @ Le Journal de Montréal


Vous vous absentez de votre demeure pour une certaine période ? Voici trois options de location qui, en votre absence, vous permettront de rentabiliser les lieux.

La location à court terme

L’économie de partage est très à la mode ces temps-ci et la célèbre plateforme Airbnb connaît déjà depuis quelques années un succès planétaire, sans parler des autres plateformes similaires. Ce genre de système permet de louer un logement pour de courtes périodes de temps, par exemple, à des vacanciers ou encore à des gens d’affaires de passage dans votre ville.

Un propriétaire qui s’absente pour quelques jours ou quelques semaines et qui souhaite rentabiliser son domicile y verra un outil bien rentable, tout comme le propriétaire d’un chalet qui n’y passe que quelques semaines par années.

Par contre, avant d’entamer ce type de location, il est important de consulter les règlements municipaux à cet égard. Par exemple, à Montréal, la location à court terme sur une base commerciale est interdite sur la majeure partie du territoire de l’arrondissement Ville-Marie.

La location à long terme

Au même titre qu’un immeuble à plusieurs logements, une maison peut tout aussi bien servir à la location à long terme. Le locataire signe un bail et s’engage généralement pour une période de location de 12 mois.

Toutefois, avant de vous lancer dans un tel projet, il est important de mener de bons calculs de rentabilité. Aussi, il faudra idéalement vous assurer que vous n’aurez pas à vendre votre maison au cours de la durée de location indiquée au bail.

La location avec option d’achat

La location avec option d’achat (qu’on peut aussi appeler location-achat) s’adresse aux acheteurs qui ne disposent pas de la mise de fonds requise à l’achat d’une propriété, ou qui ne disposent pas d’un crédit suffisant.

Le processus fonctionne comme suit : le locataire paie un loyer mensuel et dispose au terme d’une certaine période (généralement au terme de deux à trois ans) de l’option d’acheter la maison. Les versements mensuels servent d’une part à fournir un revenu au vendeur, et d’autre part à accumuler la mise de fonds nécessaire à l’achat de la maison.

Ce type de location représente une bonne option, par exemple si vous devez déménager, mais que votre maison ne se vend pas dans l’immédiat. Il s’agit également d’un bon moyen d’investir en immobilier lorsque le prix des immeubles à revenus est trop élevé. Il suffit de penser à la situation actuelle dans plusieurs régions, où les plex sont vendus à des prix défiant toutes les lois de la rentabilité.

CONSEILS

  • Afin d’éviter les malentendus, toute entente de location doit être non seulement mise sur papier, mais aussi signée à la fois par le locataire et par le locateur.
  • Si vous pensez acquérir une maison uniquement dans le but d’en faire la location, il est important de le faire après une analyse rigoureuse qui s’appuie sur de solides calculs de rentabilité.
  • Dans vos calculs de rentabilité, il est également important de tenir compte de l’incidence fiscale qu’accompagne le fait de bénéficier d’un revenu de location.

Article original

Laisser une réponse

Veuillez compléter le champ CAPTCHA *