Blog Montréal Immobilier

À deux c’est mieux pour investir dans l’immobilier

Blog Montréal Immobilier Actualités

Article par GHISLAIN LAROCHELLE @ Le Journal de Montréal


L’idée d’acquérir un immeuble locatif vous tenaille l’esprit, mais le manque de liquidité ou le manque d’expérience vous empêche de passer à l’action. Une solution s’impose : le partenariat.

Faire équipe permet en effet de multiplier ses capacités à investir. Prenons l’exemple d’un ménage gagnant un revenu annuel de 80 000 $ qui achète une maison. Leurs deux salaires (deux fois 40 000 $) leur permettent un prêt maximal d’un peu plus de 300 000 $, alors qu’un seul de leurs salaires permettrait d’emprunter moins de la moitié de ce montant.

Le même principe s’applique pour l’investisseur immobilier à la recherche d’un bon rendement. Si vous unissez votre capacité financière à celle d’un autre investisseur (par exemple en regroupant la mise de fonds requise à l’achat d’un immeuble), vous partagez le risque, vous disposez d’un plus grand levier et vous obtenez une perspective de rentabilité beaucoup plus intéressante.

Cette méthode peut tout aussi bien être utilisée dans le cas d’un flip (opération d’achat, rénovation et revente rapide), ou encore dans l’acquisition d’un chalet.

Aussi, une telle alliance permet d’alléger le travail, elle maximise les ressources existantes et elle met à profit l’expertise de plusieurs personnes. Le fait de s’unir rend donc l’investissement plus accessible et moins risqué, à condition de procéder dans les règles de l’art, notamment en consultant un avocat spécialisé en immobilier.

Trouver le bon partenaire

Il serait tentant de choisir un partenaire uniquement pour ses beaux yeux ou encore pour ses belles paroles. Si seulement c’était aussi facile ! Or, il est impératif de voir au-delà des belles apparences, et de creuser pour voir en quoi les capacités d’un partenaire potentiel peuvent répondre à vos besoins.

Menez votre petite enquête. Faites des recherches et scrutez les antécédents de crédit de votre aspirant partenaire. Vérifiez aussi de quoi il en retourne du côté des entreprises qui lui appartiennent ou qui auraient pu lui appartenir.

L’argent n’est pas la seule chose dont vous pourriez avoir besoin. Gardez en tête que si la capacité financière est un critère important, la fiabilité en est un autre tout aussi capital. Ce pourrait être également les compétences qui pourraient vous attirer vers un tel partenaire, ou encore son réseau de contacts. Quoi qu’il en soit, il faut que vous puissiez y trouver votre compte, et l’inverse est tout aussi vrai pour votre partenaire. Visez un partenariat gagnant-gagnant. Enfin, gardez en tête qu’un partenariat, c’est avant tout un levier financier qui devrait vous permettre de passer à la vitesse supérieure.

CONSEILS

  • Un bon partenariat doit miser sur la complémentarité des partenaires impliqués. Par conséquent, il faudra vous interroger sur ce que vous pouvez apporter à un autre investisseur, et vice-versa.
  • Rien ne garantit que le partenaire idéal se présentera sur un plateau d’argent. Pour mettre toutes les chances de votre côté, parlez de vos projets aux gens de votre entourage, ou encore, participez à des activités de réseautage.
  • Scellez votre collaboration avec une entente de partenariat qui spécifiera vos objectifs, vos échéanciers, les responsabilités de chaque partenaire et les ressources fournies par chacun.

Article original

Laisser une réponse

Veuillez compléter le champ CAPTCHA *